Mon grain de sel sur…Les Débutantes

Poster un commentaire Par défaut

les débutantes

Je n’apprécie pas de prime abord les sélections « Prix des Lecteurs » etc… Je préfère choisir les livres par moi-même et si par chance la préposée aux livres a son grain de sel sur un titre qui m’intéresserait, là je me laisse tenter… Dans ce cas précis, j’étais devant l’étalage de romans anglophones à rechercher un livre précis (que j’ai trouvé d’ailleurs) quand j’étends derrière moi, deux jeunes femmes qui se conseillaient l’une et l’autre. Alors que l’une assurait que « Les Débutantes » était LE roman de l’été, l’autre lézardait plutôt vers des romans audacieux (mais niais à mon goût). 

La première de couverture ne me convaincue pas plus que cela, c’est surtout le synopsis et aussi beaucoup son format de poche. La narration me combla de suite : chaque personnage principal (les quatre filles ) a son propre chapitre, nous invitant à voir les quatre points de vue. C’est une histoire moderne, dont les allusions me parlent, car oui, on est dans la même tranche d’âge. Les histoires coulent d’elles-mêmes tant les personnages sont vrais et naturels. Je me suis identifiée à Célia, la célibataire rêveuse et mystérieuse mais aussi à Bree, qui ne reconnait pas le bonheur où il se trouve, elle recherche sans arrêt l’approbation des autres. Sally est l’image de la gentille « South Girl » qui boit du thé glacé sous la véranda, avec des valeurs et des idées d’un autre siècle. April est le personnage le plus caricaturé du roman, et je n’ai pas adhéré à son histoire. 

J’ai lu certaines critiques quoique négative sur la forme narrative et les clichés du genre « Chick List » ; comprenez  » lecture de/pour nanas ». Je vais m’exprimer sur ce fait car j’ai eu la chance de côtoyer les campus américains, le Sud profond (Arkansas) et en plus général, des américains de tous les jours. Tout ce qui est dans ce roman, à part les parties d’April très accentuées de noir, est vrai : les caractères, les lieux, les instants vivants… Bref, ce roman m’a permis de retrouver des souvenirs vécus personnellement et les mots glissent sous les yeux tranquillement. 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s