Les tribulations d’une paire de Dr Martens au volant

Commentaires 3 Par défaut

imagesCe matin, j’avais décidé d’aller travailler en style : vêtue d’une robe fleurie, d’une paire de collants bleu-gris et d’un blouson en cuir, je chaussais mes « doc » chéries d’amour (14 ans de vie commune quant même, des véritables Made in England ) grises. Très fière de mon look, de mon maquillage et de ma coiffure au top (mais si si, je me kiffais dans le miroir de l’ascenseur), je me mettais au volant de Titine.

images-3Et là, Titine, elle, n’a pas du tout kiffé les semelles dures de mes Doc. Pire ;  mes chevilles n’ont pas apprécié la pression sur les pédales, ce qui a fait sursauté Titine au passage des vitesses. Je vous rassure, aucun bobo… mais un réel désaccord entre mes bottines et la mécanique de Titine. 

images-1En conclusion : mes baskets très souples resteront les meilleures amies de mon vaisseau. Même si un échange de chaussures est à effectuer pour un effet de style à destination, le confort sur le pédalier est à privilégier (surtout dans ce département où les clignotants sont des OVNIs). 

Et puis, ce n’est pas la première fois qu’une Princesse a des soucis de chaussures pour conduire un carrosse… 

3 réflexions sur “Les tribulations d’une paire de Dr Martens au volant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s