Comment j’ai surmonté ma crise d’identité Poudlardienne…

Poster un commentaire Par défaut

Depuis le premier janvier, je vivais un dilemme profond alors que j’avais seulement repris le quizz du site Pottermore.com (comme beaucoup de youtubeurs). Bref, alors que ma destinée me semblait toute tracée, ma panoplie de Gryffindor complète… je me retrouvais avec un 46% Ravenclaw, 39% Hufflepuff et le reste en Gryffindor et un petit 7% de Slytherin ! Siriusly ?! Alors je revends ma robe, cravate, baguette magique et je pars avec Moaning Myrtle dans les toilettes des filles ? Et bien… oui, mais non ! 

Après avoir vu toutes les videos des youtubeurs (qui étaient prêts à commencer une cure de prozac) sur les traits de caractères des diverses maisons et avoir considéré Ebay pour revendre ma robe et cravate (le pull est trop beau pour être balancé sur un coup de tête… en plus il est fabriqué en Ecosse ), je me suis rendue à l’évidence que Pottermore avait bloqué l’effacement de mon compte … même si j’ai deux comptes… Ce n’est pas de la triche, c’est juste mon ancien compte du temps de l’ancien quizz de 2012. 

J’ai donc essayé de trouver une explication pendant des nuits et puis… dans mon bain moussant, alors que je lisais The Crimes of Grindelwald, tout c’est éclairé dans mon esprit de moldue… l’astrologie ! On sait que même si on n’y croit pas, nous sommes sous l’influence des étoiles en position le jour de notre naissance ; le signe solaire et le signe lunaire (l’ascendant). C’est la même chose chez les sorciers, on nous le dit assez Harry est Gryffindor mais a un ascendant Slytherin, Hermione est Gryffindor avec un penchant Ravenclaw et Ron est Gryffindor ascendant Hufflepuff. Ce sont nos choix qui font la différence ; Luna est Ravenclaw avec un ascendant Hufflepuff/Gryffindor. C’est la complexité de notre personnalité qui rend les personnages de JK Rowling si réels, si proches de nous. Si j’ai envie d’être Gryffindor et Ravenclaw dans certains aspects de ma vie, ce sont mes choix et non un étiquetage hasardeux d’un logarithme informatique.

Cet article illustre complètement mon caractère à la fois Gryffindor ET Ravenclaw !

London 120

Dumbledore’s office

 

Nouvelle Maison…Même à Hogwarts !

Poster un commentaire Par défaut

Bonjour et Bonne Année à vous tous qui me lisez ! Très Français de souhaiter une bonne année jusqu’a la fin de janvier… en même temps, on n’a moins d’excuse d’oublier quelqu’un (et si on nous oublie à la fin du mois, on peut y aller sur FB et effacer tous les « ex-amis » )… 

Ne partez pas déjà, j’entre dans le vif du sujet tout de suite, maintenant… Tadadam (tambours… trompettes !) je signe pour ma maison dans les jours prochains ! Oui, j’ai trouvé la perle rare, dans LA rue, LA ville et LE quartier dont je rêvais… et si vous me connaissais dans la vraie vie, vous savais que je suis obstinée et que je vous rabat les oreilles avec mes aventures immobilières depuis maintenant un an !! Ça y est, c’est plié ; je commence déjà à faire du shopping virtuel chez Ikea et à vendre les meubles que je ne désire pas emmener dans mon Home Sweet Home. 

J’avais également repris le quizz Harry Potter par pure curiosité de voir si j’appartenais toujours à la maison de Gryffindor cet année… Et comme beaucoup de  Potterheads (fans du Wizarding World), la surprise de voir le résultat par pourcentages…. je suis Ravenclaw, puis Hufflepuff, ensuite Gryffindor et avec seulement 8% pour Slytherin (ça ne compte pas…c’est moins de 10%) ! Et toutes les vidéos que je regarde sur Youtube me donne le même résultat… à presque égalité… c’est scientifique ! Bref, je vais devoir repenser à mes priorités dans la vie… maintenant que j’ai la tenue entière Gryffindor !! Est-ce que c’est comme le test de personnalité du disq dans lequel j’ai gentiment bifurqué sur du bleu-vert avec un peu de jaune et peu de rouge… Je pense que la vie m’a changé et que je ne vois plus en radicalement tout blanc ou noir… que je vois désormais en nuances. Bien que j’adore mon ancienne maison du Lion, j’aime ma nouvelle maison double (ça se joue à 4%) avec ses personnages généreux et rêveurs : Newt et Luna. 

Demain, je dirai au revoir à l’hôtel New-York et je commencerai ma nouvelle aventure la semaine prochaine au Séquoia Lodge, où je mets beaucoup de promesses et d’attentes (mon côté Ravenclaw encore) et j’espère trouver de nouvelles personnes, une nouvelle famille (mon côté Hufflepuff là, il est Hufflepuff, il est là !) 

pm-pride-ravenclaw-facebook-profile-image-180-x-180-px

Yule ou le début d’une nouvelle saison

Poster un commentaire Par défaut

Après trois semaines d’hibernation automnale pendant lesquelles je me suis replongée dans ma passion pour les écrits et films magiques des sorciers et animaux fantastiques, j’ai eu le temps de reprendre goût à la cuisine, aux légumes, aux livres et à la réalisation de mon projet le plus cher. Une pause bénéfique et nécessaire donc, hier j’ai rechaussé mes baskets et je suis partie courir à une allure soutenue que je n’avais pas atteint depuis des mois. Du plaisir retrouvé, des bonnes sensations, un tri d’idées pour pouvoir me concentrer sur ma journée commençante. 

Je me suis essayée à la vidéo sur YouTube par deux fois, et me suis aperçu que j’étais d’une timidité surprenante à m’exposer devant l’objectif ; je n’aime pas être en première ligne même si c’est moi qui mène le spectacle. Je me suis amusée à me prendre pour un personnage de mes livres préférés en relisant depuis le premier tome comme je les avais commencés il y a dix-huit ans grâce à mon père toujours à la page (si on peut dire cela…). Des nouveaux objets m’accompagneront dans mon futur chez moi et je me suis prise à rêver ce matin devant un paillasson geek ! Les souvenirs sur les étagères que je ne vois plus passeront eux, à la trappe ou mieux : ils iront chez des passionnés qui sauront les aimer comme moi fut un temps… (cf Toy Story 3).

Comme un hasard, l’organisation de La Parisienne nous a informé aujourd’hui de la  future date ainsi que du thème qui me ravit le Far West ! Quand je repense à mes douze ans chez la Souris, je me dis que je fis partie de nombreux univers au fil des mois… Qui peut se vanter d’avoir travaillé auprès du Roi Lion, vendu des robes à des princesses, confectionné des confiseries, fait office de chef de gare puis de moussaillon sur un bateau à aube, raconté l’histoire de l’animation selon Disney, fait entrer des milliers d’humains (et quelques chiens guide) dans le royaume magique, guidé des célébrités (et d’autres petits héros de mon coeur), réservé des restaurants et donné la clé de chambre à des voyageurs au long cours… 

La magie continue dans ma tête, une fois que j’ai enfermé mon costume dans mon casier… comme si en dessous de mon costume, mon identité de fantaisie se révélait. Il me fallait donc une … ou plusieurs baguettes magiques qui me donnaient une nouvelle énergie pour accomplir mes ambitions, mes rêves en suspens. Cette nouvelle énergie qui me fait du bien depuis que je sais enfin où je vais et ce que je veux. 

Dans dix jours, je dirai au revoir à 2018, peut être avec nostalgie. car beaucoup de bonnes choses me sont arrivées mais je me sens prête à aller vers 2019, puis-t-elle me donner la chance de réaliser mes rêves.

Moldue Mordue de Magie

Poster un commentaire Par défaut

Unknown-1

Si vous ne comprenez pas ce titre, vous êtes vraiment des non-majs et cette lecture vous passera au dessus de la tête. Si vous êtes comme moi, des apprentis sorciers en attente de votre lettre d’Hogwarts/Poudlard. 

Unknown

Depuis Noël 2000, date à laquelle j’ai rencontré le monde magique inventé par JK Rowling, je vis les sorties de livres et de films comme des retrouvailles avec de vieux amis. Je m’évade au fil des pages, je frémis du générique de début à celui de fin. Il y a cinq ans, j’ai pu avec mon amie, Marianne (Slytherin alumni) visiter les studios londoniens de la Warner Bros et voir l’envers du décor (et laisser au passage quelques livres sterling à la boutique). 

images-1

Ainsi, je suis allée voir deux fois, de deux versions différentes le dernier film du monde magique « Les Crimes de Grindelwald », vêtue de ma tenue d’étudiante de la maison Gryffindor. Que dire de ce dernier opus ? Surprenant, émouvant mais surtout… où nous mène-t-on ? Il reste trois films à l’issue de laquelle le méchant Grindelwald perdra le duel contre Dumbledore et perdra la baguette de Sureau, mais nous somme encore 18 ans trop tôt pour connaître les tenants de ce duel ultime ; parce qu’il faut avouer que Depp et Law se battant l’un contre l’autre sur le même écran c’est vraiment sympa d’y avoir pensé ! En attendant, les premières images de Hogwarts réaniment un sentiment étrange que l’on n’avait plus connu depuis « Harry Potter et Les Reliques de La Mort »… 

images

Dans l’attente du lancement du jeu mobile l’an prochain, Netflix nous offre un marathon Harry Potter que je m’amuse à regarder à l’envers (j’ai d’ailleurs découvert des retours surprenants). Pourquoi Dumbledore et sa baguette de Sureau n’a pas pu vaincre Voldemort à la fin de L’ordre du phénix ? 

images-2

Mischief managed ! (Méfait accompli)